Potager – interface avec une api de météo gratuite, script de probabilité de pluie.

Automatiser l’arrosage, c’est bien, mais anticiper le besoin d’arrosage, c’est mieux !

Domoticz permet de collecter des informations pour aider à la décision, voire  de décider.

La connexion à un service de météo très complet et gratuit m’a permis de collecter plusieurs informations :

– historiser la quantité de pluie dans le passé

– récupérer la probabilité de pluie dans la zone géographique de mon potager.

– Mesurer l’humidité actuelle de la terre

Je n’exploite pas encore ces valeurs dans mes scripts d’arrosage, mais ça va venir…

Pour ajouter la météo de Weather Underground dans Domoticz, j’ai suivi ce tuto, La difficulté est de trouver la bonne station météo, suffisamment fiable et proche de chez soi. Pour ma part, j’ai sélectionné la station de l’aérodrome du Mans.

Pour mettre en place des scripts de probabilité de pluie, j’ai utilisé ce tuto, et j’ai remplacé les valeurs de serveur en localhost, puisque dans mon cas, le serveur domoticz et le serveur qui exécute les scripts dont le même.

Enfin, j’ai utilisé une sonde de ce type pour mesurer l’humidité du sol. Mais je reviendrai sur ce sujet avec l’article sur les périphériques RFXCOM

 

Potager – gestion du réseau

Certains diront que l’on s’éloigne quelque peu du sujet principal, et ils n’ont pas forcement tort…

Cet article traite de la configuration du réseau pour accéder à Domoticz « en local », via un VPN.

Mais pourquoi donc tant de complexité ?

Devant les difficultés de rendre accessible de l’extérieur Domoticz via freewifi ou via une box 3G bas de gamme, je me suis lancé dans la création d’un accès VPN.

La freebox permet d’activer un serveur VPN et de créer des comptes de clients.

Capture écran qui montre trois clients connectés : un téléphone portable, un ordinateur portable et le raspberry Pi

Sur Windows, config classique avec le client OpenVPN pour Windows et la configuration livrée par la freebox.

Sur Android, j’ai eu des difficultés à configurer un client VPN compatible TAP, j’ai donc acheté une application

Sur Raspberry Pi, il a fallu aussi batailler un peu. J’ai utilisé cet article et cet article.

Il me reste un problème : l’adresse IP « locale » est attribuée par la freebox sur la base de l’adresse MAC, mais le client OpenVPN régénère une adresse MAC régulièrement, ce qui rend l’usage un peu pénible.

J’ai donc installé le client « noip » pour récupérer l’IP locale à distance, mais ce mécanisme ne fonctionne de façon automatique que sur Windows, pas sur Android. Sur mon téléphone, je dois :

– me loguer sur noip.com, récuperer l’ip locale

– activer le client VPN

– ouvrir un navigateur internet et copier l’ip locale.

Je vais améliorer le système, en attendant, pour les besoins sur place, j’ai mis une télécommande « 433MHz », mais ça c’est une autre histoire.


Schéma du plan réseau global

Potager – installation de domoticz sur un Raspberry Pi

En août 2016, j’ai mis en place un contrôle d’arrosage chez mes parents. Le contrôle se faisait par une interface dédiée.

Depuis, j’ai découvert Domoticz et je l’ai mis en place aussi chez mes parents.

C’est une solution logicielle multi-plateformes. Voici la définition sur leur site :

Domoticz is a very light weight home automation system that lets you monitor and configure miscellaneous devices, including lights, switches, various sensors/meters like temperature, rainfall, wind, ultraviolet (UV) radiation, electricity usage/production, gas consumption, water consumption and many more. Notifications/alerts can be sent to any mobile device.

Best of all, Domoticz is open source and completely free! You only need to invest in hardware.

Avantages :
– projet opensource, gratuit
– contrôle de beaucoup de peripheriques
– programmable
– tourne très bien sur Raspberry Pi
– application mobile

Voici le résultat en images chez mes parents :


Le plan cliquable qui déclenche les arrosages

La possibilité de déclencher les zone d’arrosage à la demande, à partir de son ordinateur ou de son téléphone, et ce même pendant ses vacances.

Mise en place de Domoticz :
– Prendre le temps de configurer correctement le Raspberry Pi (SSH, préférences régionales..)
– Installation de Domoticz : (oui, oui, c’est bien une seule ligne de commande !)

sudo curl -L install.domoticz.com | bash

Ensuite, il est intéressant de se poser et de réfléchir à ses entrées / sorties. Voici donc le fruit de ma réflexion :

Entrées :
– USB : internet (en entrée)
– météo (via internet) : température, humidité, pluie, prévision de pluie…
– niveau d’eau dans la cuve
– niveau d’eau dans le pluie
– humidité dans le sol
– caméra
– température / humidité dans la serre
– temperature / humidité dans le jardin
– temperature / humidité de la terre dans le jardin
– consommation electrique de la batterie
– métriques du Raspberry Pi (température interne, CPU, RAM…)
– USB : RFXCOM 433Mhz (capteurs divers cités ci dessus)

Sorties :
– GPIO :
– 8 GPIO dédiés à des relais : 1 pompe, 1 lumière, 6 électrovannes
– 2 GPIO consacrées au niveau d’eau dans la cuve (deux autres pour le niveau d’eau dans le puis.)
– USB : internet (en sortie)

Dans les prochains articles, je vais décrire la mise en place de ces différents capteurs.