Création du blog

On en parlait, hé bien c’est fait !

Bonjour à tous,


Je vais essayer dans ce blog d’aborder des points techniques, autant dans le domaine informatique que dans celui du bricolage. Le but est de réaliser des pages de synthèse sur des thèmes bien précis.


A bientôt donc !

Bruno

 

 

Dans la même catégorie :

8 commentaires

  1. ben, pour ma part c’est pas mal … euh je suis novice … mais pas encore introduit dans la communauté des blogueurs sachant bloguer. En fait pour tout vous dire c’est la toute première fois. Cela donne envie en tous cas … pour peu que l’on me prenne par la main ! ! !

  2. Pour répondre à Jean-louis s’il n’a pas eu l’information et pour alimenter le site en points de techniques informatiques.

    Un rétrolien (trackback) est un système de liens inter-blogues semi-automatisé. Il permet aux auteurs de relier des billets de blogues différents et parlant du même sujet, ou se faisant référence (qu’elle soit unilatérale ou mutuelle, le second cas étant en pratique très rare).

    Concrètement, l’auteur d’un blogue A peut établir un rétrolien vers un billet d’un blogue B en faisant, dans un de ses propres billets sur son blogue A, un lien vers l’URL du billet du blogue B. Si le blogue B gère les rétroliens, il est automatiquement indiqué dans le billet sur le blogue B que le blogue A y fait référence. Le lecteur du billet sur le blogue B peut alors découvrir le blogue A et s’y rendre, grâce à ce lien automatique. De même, l’auteur du blogue B est mis au courant que l’auteur du blogue A s’intéresse à son contenu ; le système de rétroliens est parfois qualifié de social car il permet des rencontres virtuelles.

    Techniquement parlant, un système de rétroliens consiste en une détection intelligente des liens référents d’une page donnée. Le système détecte les liens provenants d’autres blogues et les manipule pour les afficher de façon attrayante aux lecteurs. Les systèmes actuels déterminent en général la provenance des référents en se basant sur le logiciel de blogue utilisé pour créer un rétrolien, et n’établissent évidemment un rétrolien que si cette référence provient d’un blogue – il n’est pas souhaitable d’indiquer tous les liens référents existants, qui peuvent se compter par dizaine et sont souvent inutiles aux lecteurs. Le système fonctionne grossièrement en envoyant un ping entre les blogues : il fournit ainsi l’alerte de façon automatique. En plus d’afficher le lien vers le billet et le blogue référent, un système de rétroliens extraie bien souvent quelques lignes pour présenter un aperçu de ce qui est dit sur l’autre blogue. Le rétrolien apparaît typiquement en-dessous d’un billet, avant ou après les éventuels commentaires.

    Cette approche du « lien » sur Internet est très spécifique aux blogues, mais pourrait être appelée à évoluer.

    (information tirée de l’encyclopedie Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *