Projet cuisine – 4. Carrelage

Ce n’est pas une opération compliquée, ni longue, mais elle a été synonyme de coup d’envoi de la fabrication de la cuisine… en effet, cette opération impose de tout retirer et de casser les meubles actuels.

Le carrelage actuel étant très plan et horizontal, nous avons fait le choix de coller notre carrelage par-dessus en utilisant un primaire d’accrochage la veille.

 

Pourquoi changer le carrelage ? pour plusieurs raisons :

  • Plusieurs carrelages avaient été utilisés dans cette cuisine
  • Le carrelage était de couleur blanc salissant
  • Plusieurs carreaux étaient cassés.

Nous avons posé des carreaux de la marque italienne MARAZZI 50×50 Metope beige naturale. c’est assez cher, mais qu’est ce que c’est beau, couleur sable en grès ceram (non émaillé)

 Pour les découpes, nous avons utilisé une meuleuse avec un disque à matériaux au diamant. Après plusieurs essais, nous avons trouvé un moyen de ne pas fendre les carreaux : refroidir en permanence le carreau en l’arrosant. C’est radical, la coupe est du coup nette et précise.


Nous avons utilisé un double encollage comme conseillé sur les manuels !


Pour le seuil, j’ai trouvé une baguette chêne associée à une baguette alluminium qui vient se coller sous le carrelage. Pile la baguette dont j’avais besoin !

Pour les joints, je voulais partir sur un beige, mais j’ai reçus plusieurs conseils d’utiliser du joint gris car dans une cuisine, tous les joints sont gris ! Nos joints font 2mm, mais les carreaux étant légèrement biseautés, ils doivent être proches de 3mm.

Pour les plinthes, j’ai fait le choix de ne pas en mettre derrière les meubles, je les garderai à la cave !

Enfin, je compte bien en mettre sur les cotés des meubles pour étancher les planches en chêne qui apparaîtront bientôt…

Budget : 600€ (carrelage, plinthes, accrochage, colle, joint, baguette)
Temps : 2 jours complets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *