Projet cuisine – 5. Meubles techniques (évier, four, plaque de cuisson, lave vaisselle)

Ce meuble c’est la cuisine sans ses rangements ! Il était indispensable de le rendre fonctionnel rapidement pour entretenir de bonnes relations conjugales… J’ai donc profité des dernières vacances scolaires pour mettre un gros coup !
Pour ce meuble, j’ai utilisé 3 caissons standards (60 FOUR, 30, 60 EVIER) pour exploiter les 2m24 disponibles. 

La place du lave-vaisselle ayant changée par rapport à la cuisine des prédécesseurs, j’ai fait une modification de l’évacuation des eaux usées.


Une fois les trois caissons montés,  assemblés et de niveau, j’ai fixé l’ensemble au mur avec des équerres. Puis monté le plan de travail en mélaminé de 30mm (à carreler) fixé par le dessous aux meubles mais aussi aux murs.

Le lave vaisselle ne se met pas dans un caisson, j’ai donc fixé une simple planche verticale permettant de soutenir le plan de travail en attendant une belle planche en chêne.

Ensuite, il a fallu évider le plan de travail pour la PLAQUE DE CUISSON et l’EVIER. 

Ce dernier est posé de façon hybride… en effet, il y a deux façons de poser un EVIER : sur plan ou sous plan. Le mien est posé à la fois sur le plan en bois et sous le plan d’ardoise, bref indémontable…
Le robinet ne pourra être posé que après la pose des plaques d’ardoises.

Le plus long dans cette opération a été de traiter les à cotés : électricité pour la hotte, plomberie pour l’évacuation, électricité pour l’éclairage de l’évier…

Budget : 200€ hors electromenager (120€ de caisson, 18€ de plan de travail, 12€ de planches, équerres, plomberie…)
Temps : 15 heures

4 commentaires

  1. Exactement, pas de niche, donc je ne me suis pas embêté. Après avoir rendu les caissons achetés chez brico-dépot j’en ai acheté d’autres chez Leroy Merlin. Plus cher mais plus stables.

    Par contre de l’autre coté, j’ai du tout faire. Une fois partit, c’est assez simple. En plus, si tu veux aménager des tiroirs plinthes, il ne faut pas partir sur des caissons standards avec leurs pieds en plastique au milieu.

  2. Re-bonjour,
    Le plan de travail est-il soumis à l’humidité par infiltration entre les plaques d’ardoises? N’est-il pas mieux de monter du contreplaqué « marine »?
    Je vois que vous avez installé votre cuissine en 2008. Comment a-t-elle évolué? Que changeriez vous si vous deviez le refaire?
    Merci,
    Damien

  3. Les joints entre les dalles d’ardoises ont été faits avec du liquide hydrofuge. La seule infiltration que j’ai constatée s’est produite près de l’évier. J’ai tout démonté, mis du silicone à l’intérieur du trou et resserré plus fort. Ensuite, j’ai gratté les joints et je les ai refais. Depuis, rien à signaler.
    Franchement, elle n’a pas bougée, à tout point de vue. J’ai vu des plans de travail blanchir chez des gens, ce n’est pas du tout le cas ici.
    Si j’avais à refaire le projet, je le verrai plus large : retirer le carrelage et la dalle de la cuisine pour faire une dalle isolée avec plancher chauffant, voir les projets véranda et cuisine ensemble, ça m’aurait permis de voir que la porte entre le séjour et la cuisine, on en a plus besoin. Maintenant que je m’en suis rendu compte, je vais rajouter trois meubles.
    Les tiroirs de taille différente, c’est pas mal, ça permet de les différencier visuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *