Installation d’un système d’arrosage entérré.

Question : Pourquoi installer un système d’arrosage enterré alors qu’un arroseur coute 10€ ?

Réponse : Parce qu’avec un système enterré on n’a pas besoin d’installer le mouilleur pour arroser le jardin, l’arrosage peut donc être programmé.

Arroser 5 minutes tous les matins, c’est la garantie d’une superbe pelouse alors que une fois 30 minutes dans la semaine ne donne rien !

Coût : 130€ pour 15m de réseau, 3 tuyères et 10m de goutte à  goutte.

Temps : 
 – Montage hors sol + test : 2,5h
 – Mise en terre : 5h (et beaucoup de courage !)

Materiel : 


Tuyau rigide, tuyau goutte à goutte, raccords, tuyères…
Scie, pince multi prises, perceuse diamètre 8, teflon, papier de verre pour ébavurer les coupes du tuyau…

J’ai choisi des tuyères gardéna parce que ce sont les seules qui permettent de contrôler le débit en plus du secteur (de 15° à 360°). Quand on a un grand terrain, on dimentionne les tuyères différement, mais sur mon malheureux terrain, je voulais pouvoir arroser la pelouse sans arroser les murs, la terrasse…

Il est important de bien concevoir son installation. il existe plusieurs techniques (découper son terrain en carré ou bien mettre en place des tuyères en périphérie de son terrain vers l’interieur puis contre sa maison vers l’exterieur, bien noter les obstacles : arbre, arbustes, massifs… on trouve tout ca sur internet)

En noir les coutours de mon jardin (un carreau = 50cm), en bas à droite un appentis en haut à gauche un bac à sable. En vert des massifs

en faisant les deux ronds complets, je couvre 75% de ma surface, mais la zone intermediaire est très pietinée, il lui faut donc un arrosage. En plus, au bout de l’appentis, la lumière a déjà du mal a passer, si en plus on décrète la sécheresse permanente… Une tuyère 270° parait interessante pour gérer ces deux problèmes.

ensuite, pour les massifs, j’ai opté pour le goutte à goutte qui arrose les racines et non les feuilles : moins d’évaporation, moins de maladie.

J’ai relié en bleu les différents point d’eau et j’ai placé un T pour raccorder tout ça à l’alimentation.

Il faut connaitre le débit et la pression de son réseau pour savoir combien de tuyères peuvent être utilisées en même temps et quelles vont être leur portée.

Le moment de l’achat, c’est un peu des légos, chacun essai des trucs dans son caddie.

j’ai trouvé interessant de tout installer hors sol (grâce à des crochets de jocari), ca permet de tester l’installation, les fuites (pas evident à detecter car quand on arrose, tout est mouillé).

<photo>

Une fois le réseau testé et approuvé, reste à l’enterrer. On peut découper des plaques d’herbe pour éviter d’avoir à ressemmer, chez moi, ca n’a pas marché, j’ai donc fait des saignées assez fines (moins de 10cm) sur 25cm de profondeur.

<photo>

J’ai attapé rapidement chaud. « Mais qu’est ce qu’il fait torse nu à 23h30 avec sa pioche le voisin ??? »

Une fois le réseau posé, on peut reboucher en prennant soin de bien tasser la terre

j’ai mis en place des tuyaux gouttes à gouttes en bout de réseau, mais j’ai du mettre des robinets pour reduire la perte de pression sinon les tuyères ne s’ouvre même pas !

<photos>

Et voilà la vidéo de l’arrosage en marche !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *