Conception et fabrication d’un buffet – étape 3 – Les tiroirs

Pour les tiroirs, plusieurs nouveautés par rapport à ceux que j’ai fait pour le lit commode (en médium) et ceux que j’ai fait pour la cuisine (en mélaminé).

Là ce sera du massif !

Et pour assembler des montants massif, j’ai découvert les assemblages à queue d’aronde. C’est magique et très solide.

Ça commence toujours pareil, par une planche d’arbre !

Que l’on découpe

Puis que l’on rabote

et encore…

Ensuite, vient le bouvetage. 

et le collage.

L’assemblage à queue d’aronde consiste à effectuer des formes complémentaires sur les deux éléments que l’on veut assembler pour arriver à ça : 

Pour cela, on utilise une grille, une défonceuse et une fraise à queue d’aronde


J’ai pour l’occasion investit dans une défonceuse (re-trop dur). Festool, c’est trop de la balle comme dirait les jeunes d’aujourd’hui !

J’ai aussi fait un petit gabarit pour gérer les coulisses

Une fois assemblés et poncés, voici les six tiroirs.

et une fois montés sur les coulisses :

6 commentaires

  1. Merci.

    Je ne connaissais pas les assemblages à queue d’aronde avant ce meuble, c’est beaucoup de réglage dès que l’on est pas dans l’épaisseur standard, mais le résultat est sympathique.

  2. Bonjour, j’admire le boulot au fur et à mesure des pages. Quel talent!
    Les queues d’aronde me titillent aussi, quel gabarit as-tu utilisé? en es-tu content?

    Bonne continuation, ce blog est super, merci du partage.

  3. Salut bruno, premièrement bravo pour ta réalisation !
    Je me permet de t’écrire car je voulais investir dans un peigne à queu d’arronde très prochainement mais j’hésite encore. Je suis tombé sur le tien sur le site d’outillage 2000 et j’ai une question à laquelle je trouve pas de réponse. Les deux morceaux de bois s’usinent ensemble comme avec beaucoup de peigne ou doit on les usiner séparément ?

    Qu’a tu utilisé pour le bouvetage en dents de scie ?

    Merci d’avance pour tes réponses.
    Bon bricolage, à bientôt !!!

  4. Bonjour et merci.
    Pour l’usinage avec le peigne, oui, les deux montants s’usinent ensemble.
    y’a un petit réglage pour qu’ils soient décalés d’une épaisseur de fraise.

    Pour le bouvetage, j’ai utilisé la toupie de ma machine à bois, je le détaille dans cette article : http://www.brico-info.com/post/2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *