Véranda : Gestion du planning

Une véranda est une extension, et qui dit extension, dit construction du sol au plafond…

C’est un point que je n’avais pas pris en compte au début de ma réflexion, pas plus en terme de planning qu’en terme financier. 

Sur une véranda classique, les différents intervenants pourraient être :
  • Un couvreur (modification de la gouttière)
  • Un maçon (modification de la terrasse existante)
  • Un plombier/chauffagiste
  • Un maçon spécialiste de la chape anhydrite
  • Un vérandaliste
  • Un carreleur
  • Un électricien
  • Un peintre
  • Un paysagiste

et personne pour coordonner le projet !

J’ai donc pris ce rôle (en plus de électricien, peintre et paysagiste). J’ai essayé de faire un planning, je me suis planté d’un petit mois sur l’ensemble.

Voici le planning que j’ai suivi pendant tous les travaux :

Ce qui m’a manqué : de l’expérience… pour mettre des points de contrôle entre chaque étape du chantier.

exemple : 
  • Le niveau de la dalle finie : trop basse de 2 cm, ce qui a entraîné une augmentation de l’épaisseur de la chape anhydrite, ce qui a augmenté son temps de séchage.
  • l’équerrage des façades
  • l’étude approfondie des ponts thermiques
Ce qui m’a bien servi au contraire : c’est le mail ou le fax envoyé à tous les entrepreneurs à chaque étape pour indiquer ce qui a été fait et ce qui reste à faire. C’est de la collaboration 1.0…
Les prochaines étapes seront moins théoriques, avec plus de photos et de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *