Véranda : pose de la structure et du verre

Le vérandaliste intervient en 4 fois : 

  • prise de côte dalle finie (2 heures)
  • pose de la structure (une journée) préparée en atelier et pose des verres dont les dimensions sont connues (les verres de la façade)
  • prise de côte structure finie (2 heures)
  • pose des verres de toiture (une journée).

 Je ne vous raconte pas dans quelle excitation j’étais pendant la pose. En une seule journée la forme de la véranda que j’ai imaginée et dessinée pendant 8 mois est là !  

Déballage du matériel : 

Les chevrons bien protégés :

Le cadre de la baie : 

Les deux piliers : 

Le trapèze :

 La pose de la structure a commencée par un des piliers de la façade, ensuite, le cadre du coulissant, le deuxième pilier puis le triangle superieur.

 Ensuite, la faîtière et enfin, les chevrons.

 La pose des verres de la façade :

Vue du jardin :

La forme de la terrasse est un parallélogramme, ce qui n’a pas facilité l’affaire du vérandaliste, mais le résultat a été livré sans erreur ! 

 Au moment de la pose de la faitière, j’ai passé un fil électrique pour permettre la pose d’un lustre. Ce n’est pas évident comme opération. Je pense qu’elle est vécue comme pertubatrice pour les monteurs. (Genre, le jour où vous décidez de faire la cuisine, votre femme décide de ranger les placards…).

 Ce fil traverse le mur de la maison et se retrouve dans la cage d’escalier. J’ai ensuite fait une saignée pour arriver à la cave, lieu de réunion de toutes les gaines électriques.

 
Le passage de la gaine


La saignée


Le rebouchage de la saignée, gaine passée


Test de la lampe.

 Le montage de la structure a été assuré par 3 personnes (+Mr Soubrane pour la pose du triangle superieur)

 

 La pose des verres est intervenue 10 jours après, par 4 poseurs. Les verres font 35Kg/m², et ça, à 4m de hauteur… Une attention toute particulière a été apportée à l’étancheité. J’ai été particulièrement exigent sur ce point (comme sur les autres d’ailleurs…)

 La dalle était gorgée d’eau et nous craignons un phénomène de condensation qui n’a pas eu lieu. Je pense que le volume de la véranda et son ouverture avec la maison ont aidé.

La visite :

Vidéo du « bocal » utilisé comme terrain de foot en salle pendant l’anniversaire de Titouan.

 

2 commentaires

  1. Félicitation Bruno!!!

    Tu dois être tout content avec ta super véranda!
    Moi je suis rentrée il y a un mois de Bolivie, j’avoue que le passage de 35 à -5°c a été rude…Je suis maintenant sur la dernière ligne droite: Objectif diplôme dans 3 semaines!
    Je te tiendrai au courant
    Bise à toute la famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *