Fabrication d’un bureau / table en chêne

Le besoin : un petit bureau pour mon fils aîné. Il rentre en sixième en septembre.

Je suis parti sur quelque-chose de très simple, sans tiroir, sans déco. Un truc sobre : 
 
dimension : 120 x 60 x 75 (L x l x h)

Comme d’habitude, l’histoire commence dans la forêt, puis à la scierie.

Ensuite, et c’est là que ça commence avec moi, c’est à la cave. Là, c’est celle de mes parents pendant les fêtes de noël.
Une belle planche de 27mm d’épaisseur :

La LUREM de mon père : 35 ans.

Débit, dégauchissage, rabotage…

ensuite, j’ai scié à la bonne longueur tous les morceaux avant même de faire les tenons mortaises. L’idée était d’avancer au maximum chez mes parents. 
La LUREM fait des mortaises en forme de trous oblongs, alors que moi, j’ai une mortaiseuse à bédane qui fait des mortaises rectangles. Vous suivez ? (très bien expliqué là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mortaiseuse_%C3%A0_bois). En fait, contrairement à ce que préconise la photo ci dessous, mon père préfère arrondir les tenons que de carrer les mortaises ! (très fier d’avoir appris un mot !)
Auteur : http://commons.wikimedia.org/wiki/User:Nerijp

De retour chez moi, j’ai attaqué les mortaises.

avec la fameuse mortaiseuse à bédane

Une fois les tenons réalisé, voici une simulation : 

Pour le plateau, j’ai fait des rainures non débouchantes (au bout des planches) 

Collage de la structure et serrage avec une courroie, sous utilisée à mon goût dans les ateliers. Hyper pratique : 8 assemblages serrés en un outil.

Assemblage, collage et serrage du plateau
 

ensuite, ponçage à la ponceuse à bande dans le sens contraire des fibres pour corriger les petits défauts de surface. ensuite, dans le sens des fibres. Enfin, finition à la ponceuse excentrique. Cette dernière à laissé quelques micro traces, j’aurais du terminer à la main.

Fixation du plateau au support avec des petits cubes percés dans les deux sens.

Finition cirée. On garde le touché avec la fibre du bois et il est quand même protégé.

Mise en situation dans la chambre de futur utilisateur
 

 

Et le public, toujours aussi attentif ! (à gauche, c’est un neveu).
 

Temps : une dizaine d’heures
Coût : 30€ de bois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *