Potager – installation de domoticz sur un Raspberry Pi

En août 2016, j’ai mis en place un contrôle d’arrosage chez mes parents. Le contrôle se faisait par une interface dédiée.

Depuis, j’ai découvert Domoticz et je l’ai mis en place aussi chez mes parents.

C’est une solution logicielle multi-plateformes. Voici la définition sur leur site :

Domoticz is a very light weight home automation system that lets you monitor and configure miscellaneous devices, including lights, switches, various sensors/meters like temperature, rainfall, wind, ultraviolet (UV) radiation, electricity usage/production, gas consumption, water consumption and many more. Notifications/alerts can be sent to any mobile device.

Best of all, Domoticz is open source and completely free! You only need to invest in hardware.

Avantages :
– projet opensource, gratuit
– contrôle de beaucoup de peripheriques
– programmable
– tourne très bien sur Raspberry Pi
– application mobile

Voici le résultat en images chez mes parents :


Le plan cliquable qui déclenche les arrosages

La possibilité de déclencher les zone d’arrosage à la demande, à partir de son ordinateur ou de son téléphone, et ce même pendant ses vacances.

Mise en place de Domoticz :
– Prendre le temps de configurer correctement le Raspberry Pi (SSH, préférences régionales..)
– Installation de Domoticz : (oui, oui, c’est bien une seule ligne de commande !)

sudo curl -L install.domoticz.com | bash

Ensuite, il est intéressant de se poser et de réfléchir à ses entrées / sorties. Voici donc le fruit de ma réflexion :

Entrées :
– USB : internet (en entrée)
– météo (via internet) : température, humidité, pluie, prévision de pluie…
– niveau d’eau dans la cuve
– niveau d’eau dans le pluie
– humidité dans le sol
– caméra
– température / humidité dans la serre
– temperature / humidité dans le jardin
– temperature / humidité de la terre dans le jardin
– consommation electrique de la batterie
– métriques du Raspberry Pi (température interne, CPU, RAM…)
– USB : RFXCOM 433Mhz (capteurs divers cités ci dessus)

Sorties :
– GPIO :
– 8 GPIO dédiés à des relais : 1 pompe, 1 lumière, 6 électrovannes
– 2 GPIO consacrées au niveau d’eau dans la cuve (deux autres pour le niveau d’eau dans le puis.)
– USB : internet (en sortie)

Dans les prochains articles, je vais décrire la mise en place de ces différents capteurs.

Dans la même catégorie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *