Vider le cache local des DNS

Après un changement de serveur DNS d’un domaine, il faut un certain temps pour que l’information se propage sur l’ensemble des serveurs DNS. Cela dit, sur un pays, c’est souvent très rapide mais le cache local masque le changement.

Pour vider le cache DNS local et forcer le renouvellement, voila la commande DOS

ipconfig /flushdns

Sous DOS,  cette option est un peu masquée (ipconfig /?)

Voilà l’aide complète :


UTILISATION :
    ipconfig [/? | /all | /renew [carte] | /release [carte] |
              /flushdns | /displaydns | /registerdns |
              /showclassid carte |
              /setclassid carte [ID de classe] ]

où :
    carte          Nom de connexion
                   (caractères génériques * et ? autorisés, voir les exemples)

    Options :
       /?           Affiche ce message d’aide.
       /all         Affiche toutes les informations de configuration.
       /release     Libère l’adresse IP pour la carte spécifiée.
       /renew       Renouvelle l’adresse IP pour la carte spécifiée.
       /flushdns    Vide le cache de la résolution DNS.
       /registerdns Actualise tous les baux DHCP et réinscrit les noms DNS.
       /displaydns  Affiche le contenu du cache de la résolution DNS.
       /showclassid Affiche tous les ID de classe DHCP autorisés pour la carte.
       /setclassid  Modifie l’ID de classe DHCP.

Par défaut, seuls l’adresse IP, le masque de sous-réseau et
la passerelle par défaut pour chaque carte liée à TCP/IP sont affichés.

Pour la libération et le renouvellement, si aucun nom de carte n’est spécifié,
les baux d’adresse IP pour toutes les cartes liées à TCP/IP seront
libérés ou renouvelés.

Pour SetClassID, si aucun ID de classe n’est spécifié, l’ID de classe
est supprimé.

Exemples :
    > ipconfig                   … Affiche les informations
    > ipconfig /all              … Affiche les informations détaillées
    > ipconfig /renew            … Renouvelle toutes les cartes
    > ipconfig /renew EL*        … Renouvelle toute connexion dont le nom
                                     commence par EL
    > ipconfig /release *Local*    … Libère les connexions correspondantes,
                                     par exemple « Connexion au réseau local 1 » ou
                                     « Connexion au réseau local 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *