Finalisation du tour à potier

En février 2007, j’ai commencé mon tour à potier par une phase de R&D : maîtriser le variateur de fréquence pour alimenter un moteur 380V… Grâce au forum cyberbricoleur et à de la documentation, il tournait, mais sans la variation de fréquence.

Cet été, j’ai remis un coup.

Le variateur : 

Mon atelier de vacances, pour le plus grand plaisir de mon père qui a un bon mois de rangement après un we de bricole…

Voici le branchement définitif avec le bon potentiomètre, sinon, ça ne marche pas ! On voit sur la gauche un inverseur permettant de faire tourner le moteur dans un sens ou dans l’autre.

Et l’acteur principal, le moto réducteur :

Ça c’est une pédale que j’ai trouvée dans la rue. Je pensais pouvoir m’en servir, mais quand je l’ai montrée au gars de électronique loisir, il m’a dit « un tour à potier, c’est pas avec de l’électricité et de l’eau ? Vous voulez rester collé ? »

J’ai récupéré un carter de tour à bois un peu comme celui ci, mais en moins bien. Vous ne pouvez pas imaginer ce que j’aide mon père à faire du tri et du vide dans son atelier !

j’ai donc modifié les deux montants verticaux pour les faire devenir mes couples horizontaux :

Une fois soudé à l’arc.

Je suis aidé par mon « petit » cousin.

j’ai soudé une barre de renfort pour soutenir le moteur et je lui ai préparé sa platine de fixation.

Premier montage (avant peinture !)

Préparation des planches pour fermer le carter.

Préparation d’une plaque pour fixer le potentiomètre et l’inverseur.

Dans la partie basse, on voit la plaque de fixation du variateur d’intensité :

suspension pour peinture

Fixation du moteur

branchement électrique

le variateur et l’inverseur

Le disjoncteur électrique

L’axe et la girelle

On distingue le variateur 

Il me reste à fixer une planche PVC sous la girelle et c’est terminé. (il me reste aussi à trouver le temps de faire de la poterie…)

J’ai pesé la bête toute montée ; 50 Kg tout rond !

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Mon nom est Jean marie. Je suis à Madagascar.
    Je souhaiterais obtenir l’adresse de Bruno, pour féliciter de son travail et d’avoir le plan de ce petit tour.
    Remerciements sincères.

  2. Bonjour, tous d’abord félicitation pour ce tour, moi je vais en faire un aussi mais en 220v et je voudrai savoir si un variateur de machine à coudre ou d’halogène pourrait faire l’affaire ?

  3. Je ne pense pas qu’un variateur d’halogène soit assez puissant.

    L’avantage du variateur que je décris est qu’il est fait pour les moteurs. On en trouve sur eBay assez facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *